Une marée humaine a envahi vendredi le centre d’Alger pour conspuer le nouveau chef de l’Etat élu la veille, Abdelmadjid Tebboune, un ex-fidèle du président déchu Abdelaziz Bouteflika, a constaté une journaliste de l’AFP.