Deux personnes, dont un militaire selon l’armée, ont été lynchées samedi à Beni, dans l’est de la République démocratique du Congo, par la foule qui les accusait d‘être des membres d’un groupe armé accusé d’avoir tué plus de 100 civils ...